Paris-Brest-Paris permanent 5ème et dernière étape...

Publié le par p'tit philou

 

Mercredi 6 avril  La Chapelle Montligeon – Chantepie


 

Au réveil ce matin, c’est un sentiment partagé, la dernière étape et  la dernière journée avec des amis pour cette randonnée…

 

Pascal a quelques douleurs ce matin, mais la perspective de valider ce premier Paris Brest Paris de l’année permet de ne pas trop penser aux différents maux que nous pouvons avoir.

Nous nous retrouvons autour d’un super petit déjeuner, je prends un délicieux jus de pomme du pays et je découvre une confiture maison : courgette-menthe, surprenant mais très agréable, notre hôtelier est très avenant, une chose est sûre, je reviendrais !

 

C’est l’heure du départ, nous quittons un agréable endroit et notre ami Alain qui reprend la direction de la région parisienne, merci de nous avoir accompagné sur une portion de notre périple et de nous avoir fait passer de bons moments de convivialité.

 

Le soleil se lève rapidement, je m’attends à des routes vallonnées dans cette région du Perche et finalement, c’est relativement « facile », est ce le vent qui nous pousse, la perspective de notre arrivée en soirée ou une bonne condition physique ?

pbp-permanent-avril-2011-241.jpg 

La chaleur vient relativement rapidement, il est vrai que la météo a annoncé une journée estivale ! la matinée se passe très bien l’allure est très bonne, nous arrivons à Carrouges Km543 , lieu de contrôle, nous en profitons pour faire des provisions dans une épicerie, je me laisse tenter par un Camembert au lait cru ! direction la boulangerie sur la place où se tient le marché hebdomadaire, plusieurs échanges avec les badauds du coin.

pbp-permanent-avril-2011-245.jpg

Pascal propose une pause déjeuner au Château, je suis surpris car il est seulement 11h00, nous descendons donc vers ce site très sympa

pbp-permanent-avril-2011-247.jpg

je m’installe sur un coin d’herbe à l’abri du vent frais, je commence par absorber ma salade de pâtes et alors que je commence à déguster mon camembert, mes amis me disent : « on y  va », je ne comprends pas : « vous ne manger pas ? », « ben non , c’était juste une pause ! » , je remballe mes affaires et nous quittons le site. Je pars devant, j’aperçois Dédé dans mon rétro, mais au bout de 2km je ne vois pas les autres malgré une belle ligne droite, je m’arrête, je prends le téléphone pour contacter Christian, « tu n’es pas sur la trace ! » , effectivement, je n’ai pas regardé le GPS, car j’ai déduit que si nous descendions au Château , nous étions donc sur le trajet ! que ni ni, il faut remonter !!!! ce sera mon seul moment d’agacement du périple « pourquoi descendre si il faut remonter…en plus c’est une belle bosse ! » çà vaudra des échanges sympathiques avec Pascal pendant l’après midi, petite canaille…

 

Je me couvre le visage de crème solaire, je garde par prudence mes jambières et mes manchettes, le soleil est très présent, la température s’élève rapidement, la route est toujours agréable, le rythme est soutenu grâce à ce vent favorable.

 

Le déjeuner est prit à Domfront, Dédé préférant rester au soleil, je prends l’option de l’ombre, la patronne du bar nous laisse deux tables pour nous restaurer, nous prenons une collation, le moment est agréable.

pbp-permanent-avril-2011-255.jpg

Nous poursuivons jusqu’à Barenton, je suis devant et alors qu’à la sortie du village nous devons prendre une route sur la gauche, je vois deux de mes amis en chasse après ….une cycliste, ils ne me voient pas, nous devons les interpeller avec Christian ! visiblement elle avait des atouts.

 

Notre Dame du Touchet Km 609, nous y faisons une pause photo, un brocanteur a entreposé des éléments de la région parisienne…

pbp-permanent-avril-2011-257.jpg

 

L’humeur est très joyeuse, nous traversons St Hilaire du Harcoët Km 619, à la sortie, Christian a des velléités, il lance une attaque au pied d’une bosse, je réponds, le rejoint mais Pascal « contre » à son tour, je réponds à nouveau, les crampes surgissent pour Pascal, comble de l’histoire c’est au pied d’une bosse d’environ 5 Km….J’arrive à St Martin de Landelles,j’en profite pour faire une photo dans ce pays qui est la patrie du speaker du tour de France : Daniel Mangeas.

pbp-permanent-avril-2011-265.jpg

St James Km 640, lieu du dernier contrôle de notre randonnée, à l’approche de la ville, alors que je monte une énième bosse, je suis salué par un agriculteur, malheureusement celui-ci occupé à me regarder, ne prends pas assez large son virage et la remorque de son tracteur accroche un mur ! je suis partagé entre deux sentiments, l’amusement du contexte et les dommages, je l’espère sans trop de gravité.

 

Nous faisons une bonne pause à l’ombre, le thermomètre affiche 28° vers 17h00, nous vidons nos sacoches et prenons conscience à  ce moment que nous sommes en passe de réussir notre randonnée…

 

Le final nous mène sur des routes connues, un dernier arrêt permet de nous revêtir et de nous faire une petite beauté pour l’arriver, une dernière bosse et mes deux lascars qui tentent à nouveau une échappée, c’est sans compter sur la magie du rétroviseur…, la fin est proche, je suggère même une crevaison pour Pascal mais rien n’y fera, même pas l’invitation à rouler sur les cailloux….

pbp-permanent-avril-2011-272.jpg

Nous sommes accueillis par les épouses de Christian, Dédé et également par Armel , c’est un grand plaisir, photos d’usage et Raymonde nous convit tous à un repas pour finir notre périple en beauté, nous nous succédons  sous la douche et nous nous retrouvons autour d’une belle table très conviviale, les anecdotes fusent, les plaisanteries aussi et pour finir un gâteau :  un PARIS- BREST.

 

Merci à mes compagnons de route, une pensée particulière pour Armel à qui je souhaite de tout cœur de vivre prochainement cette émotion qu’est un Paris-Brest-Paris Permanent.

Merci aux épouses qui nous permettent de réaliser nos passions…

Publié dans paris brest paris

Commenter cet article