Paris-Brest-Paris permanent 4ère étape...

Publié le par p'tit philou

Mardi 5 avril  Chartres - La chapelle Montlingeon

 

La nuit a été bonne pour tous sauf pour Christian qui a peu dormi, nous prenons le petit déjeuner à l’hôtel, en supportant la mauvaise humeur matinale de la patronne qui est en passe de nous rendre responsable du disfonctionnement de la machine à boisson, décidément notre étape à Chartres n’est pas très agréable par l’accueil…

 

Nous quittons relativement facilement l’agglomération en direction de Gallardon Km 294 distant d’une vingtaine de kilomètre et lieu de notre premier contrôle de la journée. Le temps de pointée nos « feuilles » et nous reprenons notre chemin vers Clairefontaine

pbp-permanent-avril-2011-202.jpg

 

mais c’est bien sûr c’est l’endroit de rassemblement de nos Bleus, d’ailleurs on accède à l’entrée du site par une belle bosse, je n’ose pas demander à mes compagnons si on peut aller jeter un œil (une prochaine fois), nous poursuivons sur des routes agréables ornementées de jolis villages

pbp-permanent-avril-2011-198.jpg

mais avec de belles bosses, vient justement à la sortie de Dampierre la fameuse « côte aux 17 tournants» d’après Christian, il en manque…

pbp-permanent-avril-2011-209.jpg

il me raconte avec fierté que son papa a fait des compétitions dans le secteur avec un certain Robert Chapatte ! pas étonnant qu’il roule le fiston…puis nous approchons de Guyancourt Km 346 lieu du deuxième contrôle, j’avais demandé avant le départ de notre randonnée la possibilité de faire un crochet vers le rond point où se situe le départ du Paris Brest Paris randonneur, nous y arrivons en ayant fait quelques passages par des secteurs « piétons »

pbp-permanent-avril-2011-212.jpg

c’est assez original, nous voilà sur le site, deux personnes nous interpellent, je reconnais le Monsieur, c’est un des responsables de l’organisation de Guyancourt, je l’avais vu à la réunion de présentation de l’ACP en janvier.

pbp-permanent-avril-2011-213.jpg

 

Ils nous avaient vu arrivé et sont satisfaits de nous voir et de discuter du PBP, les préparations avancent bien, ils sont là en reconnaissance, nous aussi, j’en profite pour dire à mes compagnons que nous sommes visibles sur la web cam en direct, Christian contacte son épouse qui nous devine sur l’écran. Nous faisons le tour du fameux rond point et nous allons pointer au Courtepaille où nous prenons un verre, une discution avec la serveuse, évidemment sur le PBP, et elle nous dit : « nous la semaine du 20 août c’est vacance interdite ! », et ben , nous aussi !

 

Nous quittons le site, je me trompe malgré le GPS, Alain prend le relais, puis s’arrête, çà passe pas, si çà passe, aller on tente : et ben sa passe en portant nos vélos dans l’escalier…les pietons sont visiblement surpris !

pbp-permanent-avril-2011-219.jpg

 

La sortie du secteur urbain est assez pénible de plus nous sommes confrontés à un nouveau problème : le vent de face. Nous sommes à l’heure du déjeuner, visiblement certains en profite pour sortie le vélo pour se défouler sur l’heure de la pause, l’un d’eux veut certainement nous montrer ses capacités, il double et se met à appuyer sur les pédales, je prends la roue , la vitesse s’accélère, me sentant derrière, il pousse encore un peu plus, j’ai envie de jouer le compteur affiche 35km/h sur un faux plat montant, je fais exprès de faire du bruit avec ma roue libre, je m’en amuse, puis peu de temps après, il me demande si çà va , en réponse : « ben oui après 900 bornes dans les pattes » , le trou est fait, je le laisse filer pour attendre mes compagnons, nous voici bientôt à l’amorce de la descente des 17 tournants, c’est un moment très agréable et plus facile dans ce sens…

 

Dampierre Km 357, pause déjeuner devant le château  sur des bancs, un échange avec un motard qui s’intéresse à mon vélo. Le soleil est bien présent, nous avons de la chance même si nous savons que le vent va nous gêner cet après midi.

pbp-permanent-avril-2011-221.jpg

pbp-permanent-avril-2011-208-copie-1.jpg

La route est très belle avec une circulation qui reste correcte, visiblement le fait d’avoir un vélo couché dans le groupe semble calmer les automobilistes, nous n’aurons aucun incident pendant notre randonnée.

 

Les kilomètres se succèdent et Pascal nous annonce que nous franchissons la barre symbolique des 1000 bornes, nous savons que nous sommes proche du but et que sans incident majeur, la réussite sera au bout.

 

L’après midi se passe dans la bonne humeur, nous voici à Longny au Perche Km 464, lieu du deuxième contrôle de la journée, je contacte l’hôtelier pour l’avertir de notre arrivée. En effet, j’ai réservé un hôtel à La Chapelle Montlingeon, j’ai reçu un super accueil au téléphone, nous espérons secrètement que notre soirée sera meilleure qu’à Chartres…

 

Nous quittons Longny par une petite route campagnarde très jolie sur un plateau, le paysage est magnifique en cette fin de soirée, nous tournons à droite et nous sommes au pied d’une belle bosse, même si elle est difficile, la beauté du paysage gomme la difficulté, une belle descente et nous voilà arrivé.

pbp-permanent-avril-2011-230.jpg

 

L’accueil est fidèle aux prédictions, le patron est avenant, il a ouvert son établissement pour nous ! normalement c’est le jour de fermeture !, il nous guide vers nos chambres après un moment d’échange. Une bonne douche, je sors à l’extérieur et je fais un petit tour rapide du village et je découvre la basilique « majestueuse »


pbp-permanent-avril-2011-232.jpg

je reviens vers l’hôtel, nous nous mettons à table, belle salle et après une collation , la serveuse nous propose le menu du chef, c’est prometteur, nous commençons par une assiette normande

pbp-permanent-avril-2011-236.jpg

puis une cuisse de lapin avec des pâtes « maison » , un vrai régal, le chef a même prit le soin d’en préparer en plus, nous faisons honneur à  son plat, il nous propose d’en faire d’autres, « c’est pas de refus ! », nous finissons par une charlotte maison au beurre salé (je peux même pas vous expliquer…) on se demande si nous pourrions pas faire une étape supplémentaire et repasser par ici demain soir !

Commenter cet article