brm 600 Laval (53) 28/29 mai

Publié le par p'tit philou

Dernier ticket pour le Graal,

 

En ce dernier week end de Mai, la dernière étape vers la qualification pour le Paris-Brest-Paris passe par la validation de BRM 600. J’ai choisi de le faire à Laval (53), c’est le premier dans notre région, ceci permet le cas échéant d’avoir la possibilité d’en faire un autre plus tard si un problème survient.

 

Ce brevet a un goût particulier pour moi, je vais accompagner deux membres de mon club qui ont finalement pris goût à la longue distance, ils me prenaient d’abord pour un fou, puis peu à peu je les ai convaincu qu’ils pouvaient le faire…

 

Rendez vous est pris à 4h00, direction Laval, nous arrivons sur le parking du local vers 4h45, il était temps nous prenons les dernières places disponibles. Les derniers préparatifs commencent, petits échanges avec des cyclos déjà présent également. Les organisateurs arrivent, nous nous dirigeons vers le local, visiblement le responsable n’est pas là, c’est un peu la panique, je me suis pré-inscrit mais on ne retrouve pas ma carte de route, elle se trouve sur une autre table… ce n’est pas bien grave, on a le temps… avec mes collègues, nous prenons un café.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-001.jpg 

Un petit passage aux toilettes, avant que la foule ne s’y presse, puis finition des préparatifs, échanges avec des têtes connues et toujours les questions concernant le vélo couché. La presse est là (Ouest France), c’est sympa d’être là à cette heure matinale pour relater un événement de cyclos, une petite interview avec un autre vélo couché.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-002.jpg

popiette et son collègue

 

Le départ est imminent, 6h00, c’est un groupe de 153 cyclos qui s’élance dans les rues de Laval, l’itinéraire est identique au BRM 400 de Laval  sur les 75 premiers kilomètres. Le rythme n’est pas très élevé, c’est plaisant, çà permet une mise en jambe agréable, ceci dit, un besoin naturel m’oblige à m’arrêter, je fais l’effort pour revenir, la suite est une partie de toboggans jusqu’à Vitré Km 38, nouvelle pause, Jean Louis est venu à notre rencontre pour nous saluer, je m’arrête pour le saluer, nous repartons tranquillement ensemble j’en profite pour attendre mes collègues.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-019.jpg

Ils me rejoignent peu après, ils sont bien calés derrière un tandem, le soleil est agréable et nous réchauffe déjà un peu, le vent d’Ouest est là lui aussi, nous savons qu’il sera là pour « adversaire » jusqu’au kilomètre 300 environ…

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-022.jpg

Malric et Laurent

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-023.jpg

barrage au niveau de Vitré

 

Je trouve que le rythme est relativement élevé, j’en discute avec les collègues, mais ils se trouvent bien derrière le tandem. Nous poursuivons donc jusqu’à Sens de Bretagne Km75, le tandem s’arrête, nous sommes désormais en mode « club », c’est un sentiment spécial, un peu de fierté, modestement je me dis que je les « guide » vers un événement grandiose qu’ils ne connaissent pas. Est ce un signe ? nous sommes à présent sur le parcours du fameux PBP…

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-033.jpg

Dingé Km 90, il est 9h15, nous arrivons sur la place du village, des cyclos sont présents, nous pointons dans la boulangerie locale. Une petite pause à la sortie du village pour un besoin naturel et lorsque nous repartons un groupe arrive, quel timing ! il s’agît d’un groupe composé de Mayennais. Le rythme est très bon, çà discute un peu, on arrive à Becherel et sa célèbre grimpette, je passe assez facilement avec le groupe, dans la descente, je prends de l’avance et je me retrouve seul pendant un bon moment, je roule à mon rythme…en traversant Quédillac , j’ai le droit à une véritable ovation d’un groupe d’anciens en ballade, c’est cool !

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-038.jpg

antenne de Becherel

 

St Méen Le Grand , jour de marché, je le contourne assez facilement, à la sortie le vois un groupe de cyclos au loin, je vais revenir sur eux , je les double dans un faux plat descendant, l’un d’eux tente de me suivre mais il est vite ramener à la raison par ses collègues… je m’arrête à Illifaut pour changer les piles du GPS, mes collègues arrivent, nous repartons ensemble. Dans les faux plats suivant, certains cyclos montrent des signes de fatigue, nous levons un peu le pied pour rallier tous ensemble La Trinité Porhoet Km 165 , il est 12h10, nous pointons dans le PMU local et nous en profitons pour faire une bonne pause, casse croûte, coca. Un groupe important rentre dans l’établissement, l’accent du pays ne trompe pas : c’est les finistériens qui arrivent, ils font aussi un brevet de 600 Km, au départ de Brest, nous avons une partie commune mais en sens inverse, nous allons d’ailleurs croiser beaucoup de cyclos pendant un moment.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-039.jpg

"les brestois au pointage"

Nous repartons tous les trois en direction de Loudéac, le soleil est caché, le vent par contre s’est renforcé, un groupe de trois cyclos nous rejoint, nous roulons ensemble mais ils ont tendance à accélérer dans les bosses. Nous doublons le tandem juste avant Loudéac que nous traversons facilement grâce au GPS. Je croise Rolland (un cyclo de Brest) il est seul , un petit signe amical « bonne route », nous abordons maintenant une portion de belles bosses jusqu’à Merléac, je tente de rester au contact mais le rythme donner par les trois cyclos ne me convient pas. Je monte donc à mon allure et je profite des descentes pour revenir.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-042.jpg

on croise les "brestois"

 

Corlay Km 220, il est 15h40, une pause à la boulangerie, je déguste un bon far breton avec un coca. Nous repartons en groupe, je reste à l’abri à l’arrière pour récupérer des efforts précédents, à la sortie de Plounevez Quintin , je suis obligé de les interpeller car personne  n’aurait pris la bonne direction…une petite pause pour un besoin naturel, je repars devant, je traverse Carhaix qui est déjà à l’heure du Tour De France, des boutiques colorées, des fanions , c’est très sympa.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-044.jpg

les rues de Carhaix ornées pour le Tour de France

 

A la sortie de la ville , direction Huelgoat par la route touristique, bonne nouvelle, une partie de la chaussée a été refaite (pour le PBP ?), je suis toujours seul personne en vue dans le rétro, j’ai un doute, est ce que le groupe a prit la bonne route, car l’autre est moins longue et plus facile…je traverse la rivière d’Argent, je regarde de près pour voir s’il a un peu de liquide…mais comme on est en zone de restriction….

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-046.jpg

J’arrive à Huelgoat où nous avons prévu une pause, je reconnais un camping car qui suit un groupe depuis le départ et qui vient de me doubler. Je leurs demande si le groupe est derrière, visiblement c’est pas sûr. Je fais une pause dans un bar de la commune. Je tente de contacter mes collègues : messagerie. Je pars au bout de 10/15 mn, là aussi, c’est une bonne surprise, le revêtement vient d’être refait, je grimpe tranquillement vers le Roc Trédudon, endroit mythique du PBP, c’est toujours le même sentiment de découvrir ce magnifique paysage très sauvage des Monts d’Arrhée, peu avant le sommet, le groupe des trois cyclos me rejoint, ils montent toujours aussi bien, j’en profite pour prendre des nouvelles de mes collègues, ils sont bien derrière. Je les rejoins dans la descente.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-047.jpg

roc trédudon

 

Commana Km 305, il est 19h 00, il y a du monde dans le bourg, je pointe dans le bar, je consomme un coca. Je revois Remy, le tandem et différent groupe, c’est toujours sympa les rencontres que nous pouvons faire pendant nos périples. J’attends mes collègues un bon quart d’heure, une petite pause, je leurs propose de repartir assez rapidement car nous avons réservé un hôtel, et d’après mon analyse, nous pouvons aussi y dîner.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-051.jpg

rémy à Commana

 

Nous revenons un peu sur nos pas, une belle bosse et une très belle récompense : une descente sur plusieurs kilomètres, le pied, mon collègue Xavier réussi à rester au contact dans un style d’ancien coursier de talent, mais Daniel donne des signes de fatigue, nous restons avec lui dans les bosses.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-057.jpg

Xavier et Daniel à Pleyben

 

Pleyben Km 330, il est 20h15, nous pointons dans un restaurant, nous repartons rapidement, la perspective d’un bon repas et d’un bon lit nous donne de l’envie. Il reste encore de belle bosse avant notre arrêt.

 

Spezet Km 350, il est 21h15, nous arrivons à l’hôtel, nous rangeons les vélos, nous prenons possession de notre chambre, Daniel s’empresse de s’allonger pendant que nous prenons notre douche, c’est aussi l’avantage d’une pause lors d’un périple de longue distance. Nous descendons au restaurant, un moment très convivial, nous sommes très satisfaits de notre journée, une belle escalope avec des frites, nougat glacé (menu de pro…). Nous nous couchons vers 22h30, le réveil est prévu vers 4h30 pour un départ 5h00.

 

Le lit est très confortable, une pensée pour nos compagnons qui sont encore sur la route,le sommeil arrive rapidement. Le réveil sonne, visiblement, nous sommes tous bien vaillants pour affronter la dernière portion vers la validation du brevet.

 

Départ 5h00 comme prévu, pour bien s’échauffer, nous commençons par un col, si si c’est vrai, les jambes sont bonnes pour nous trois, c’est de bonne augure car le vent est présent mais aujourd’hui il nous est favorable (Clarisse serait elle en WE dans le coin ? Cf CR 400 Laval).

 

Peu avant Plouray, nous apercevons des lumières rouges à l’horizon, des cyclos, nous revenons sur eux, il s’agît d’un vélo couché et d’un vélo droit, petit échange d’encouragement. Nous reprenons notre rythme, belle descente vers Guéméné /Scorff, nous avions prévu une pause petit déjeuner, mais rien d’ouvert, on y retrouve un groupe de cyclos, c’est des « Brestois », un peu fatigué, je préfère à cet instant être à ma place, nous n’avons que 20 km de plus qu’eux à faire, mais sur un profil plus favorable et avec un vent qui nous pousse.

 

Pontivy Km420, nous y sommes peu avant 8h00, nous trouvons un endroit pour prendre un bon petit déjeuner, les cyclos locaux passent en nous faisant des signes, c’est sympa, un d’eux prendra le soin de s’arrêter quelques instants : sympa !

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-062.jpg

petit déjeuner à Pontivy

 

Nous reprenons la route, à la sortie de la ville, les fanions sont déjà dans le vent et de façon très encourageante pour nous. Depuis notre départ ce matin, mes compagnons me laissent gérer le rythme, ceci est facilité par une bonne ambiance entre nous, nous sommes contents d’être ensemble dans ce moment.

 

Juste avant Josselin, je vais battre ma vitesse maximale depuis le départ : 73.5km/h, du coup mes compagnons sont distancés, je rattrape deux cyclos, ou plus exactement deux jeunes cyclotes, bien sympa, une bonne discussion, une d’elle me dit : « je suis sûr que vous préparer le PBP », ben oui, la relève est assurée, je les laisse, je raconte çà à mes deux collègues, qui visiblement sont déçus de ne pas avoir été assez rapide…

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-065.jpg

Josselin


La sortie de Josselin, une belle bosse nous attend, elle surprend Daniel, puis nous allons suivre la voie express jusqu’à Ploermel Km 465. Nous projetons un arrêt à Guer Km 485, une bonne pause au PMU local, j’en profite pour faire un tour à la boulangerie où l’affluence semble être importante en ce jour de Fêtes des Mères, un pain au chocolat et une tartelette aux fraises et je rejoins mes compagnons en terrasse.

 

Nous repartons, j’ai un doute après une dizaine de kilomètres, mes papiers !!!!, je m’arrête et m’empresse d’appeler mes collègues, j’ouvre ma sacoche : pas de papiers !!! quel C.., je les ai posés sur le rebord de fenêtre du bar, mais la chance est avec moi, en effet, une voiture est stationnée face à nous en pleine campagne, je vais voir le couple qui s’apprête à repartir, ils vont vers Guer, ouf, çà m’évite un aller-retour en vélo… nous arrivons sur le rond point devant le bar, soulagement, je vois mes papiers, le couple me propose de me ramener, mais je ne veux pas abuser de leurs gentillesses, un grand merci, je récupère mes papiers avec ma carte de route et je me place pour faire du stop en tenue de cyclo !!!la première voiture hésite mais la suivante s’arrête, c’est bon, le siège avant étant prit pour les gâteaux et la plante qui va bien, je me place à l’arrière. La dame me conduit jusqu’à mes compagnons, le stop en tenue de cylo çà marche !!!

 

Nous reprenons la route soulagé, on se dit heureusement que je m’en suis aperçu assez vite…

La traversée de Maure de Bretagne est compliquée par l’indiscipline des gens sous prétexte de jour de communion, c’est le B….., la chaussée envahie à moitié à la sortie de l’église, des voitures garées partout sur la route, sur ce secteur, nous avons vécu un moment d’excitation des automobilistes, des klaxons, des gestes …alors qu’en 500 bornes rien. Ce doit être la pression du repas de midi…

 

Bain de Bretagne, Km525, il doit être 13h30, nous pointons dans le Mc Do, mes collègues prennent des portions de frites, nous reprenons la route après une bonne pause, le soleil est très présent, il est nécessaire de bien s’hydrater. La Bosse de Bretagne porte bien son nom, nous grimpons les belles bosses au train et dès que le terrain est plus propice, nous mettons les gaz bien aidés par ce vent toujours favorable.

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-069.jpg

pointage à Bain de Bretagne

 

A La Guerche Km 570, nous savons que le reste est assez roulant sauf les derniers kilomètres qui sont un peu vallonné, peu avant Cuillé, un panneau nous indique « course cycliste », çà tombe bien on est en tenue, bien échauffé !!! C’est parti, on se prend au jeu, les spectateurs nous encourage sur le bord de la route, mes compagnons dans les roues, le compteur s’emballe 35 / 40 puis une petite pointe à 45, je vais l’avoir, je suis dans la bonne échappé, beau travail d’équipe, il me laisse prendre quelques mètres avant la ligne que je passe sous les acclamations de la foule en délire, j’exagère un peu mes j’ai quand même le droit aux applaudissements. Je repasserai pour la coupe et la prime….

 

Une petite pause à Montjean pour faire le plein des bidons, nous sommes dans les derniers kilomètres, nous arrivons dans Laval, un Triathlon se déroule en ce dimanche, nous aurons le droit de traverser la course mais au bout du pont, notre route prend la même direction, nous roulons à côté des compétiteurs qui en sont à la course à pied, encore des applaudissements…

 

Nous arrivons au local, une fierté m’envahit à plus d’un titre, le premier concerne mes deux compagnons qui valident leurs participations au prochain PBP, le deuxième pour moi, je vais pouvoir y être aussi pour la troisième fois (la première en vélo couché).

brevet-600-Rennes-28--29-mai-2011-074.jpg

même pas fatigué à l'arrivée

 

Super accueil, il est 16h30, on nous fait savoir qu’on a de belles têtes, nous échangeons pendant quelques temps autour d’un verre et d’un bon sandwich.

 

 

621.6 Km              34h30     (11 h00 d’arrêt dont 8 h à l’hôtel)

26.5km/h       soit  23h30 de vélo

6397m de dénivelé

Publié dans brevet

Commenter cet article

Amiralbibi 31/05/2011 11:08


Good job !

Franchement en plus d'être bon sur le vélo, tu es bon avec le clavier.

Je comprends tes collègues pour les jeunes cyclotes ;)

Bon PBP


p'tit philou 31/05/2011 19:20



merci beaucoup, çà me touche.


 


au plaisir,