revue de presse

Publié le par p'tit philou

"la presse en parle"

 

voici une photo et un article parût dans Ouest France du 17 mai concernant le BRM de St Méen:

 

OF-du-21-mai-2011.jpg

 

Samedi, le Cyclo-club mévennais a organisé pour la deuxième année un brevet des randonneurs mondiaux de 400 km, qualificatif pour se présenter au départ du Paris - Brest - Paris le 21 août. Plusieurs clubs ont répondu présent malgré l'organisation de quatre autres brevets de 400 km 140 participants étaient au départ dont 5 du club organisateur. Six femmes ont tenté l'aventure, un tandem, un vélo aménagé avec position plus allongée...

Au kilomètre zéro chaque équipage a été inspecté, notamment l'éclairage pour rouler de nuit. Chaque participant était livré à lui-même. Il n'y avait pas d'assistance.

Au retour d'Huelgoat à Ménéac, les cyclos ont emprunté le même parcours que le Paris Brest Paris. Le brevet représente un tiers de la distance et un tiers du dénivelé (3 300 m) de l'épreuve nationale.

Nuit froide et vent du Nord

Pour Guy Legallais, président du Cyclo-club mévennais. « Pas évident d'organiser un brevet et de le faire mais j'ai pu compter sur les bénévoles qui ont très bien géré l'organisation de ce rendez-vous. Pour ma part j'ai déjà fait un Paris - Brest - Paris et je faisais mon deuxième brevet de 400 km. » Les difficultés ? : « La nuit froide et le vent de Nord qui m'a compliqué un peu le parcours surtout à l'aller. »

Pour Claude Briand, licencié au Cyclo-club de Saint Onen : « La météo joue un rôle très important. » Une bonne préparation pour ce sportif qui a déjà participé à huit Paris - Brest - Paris : « J'ai découvert cette épreuve en 1983. J'y ai participé pour découvrir mes limites. En 1991 j'ai détesté le temps beaucoup trop humide pour moi qui aime la chaleur. Je fais deux trois sorties par semaine, ce qui équivaut à 10 000 km par an. »

 

 

j'aime bienla petite dédicace du journaliste : "un vélo aménagé avec position plus allongée"

Publié dans brevet

Commenter cet article