brevet 300 Rennes (30 avril)

Publié le par p'tit philou

Ce sera mon troisième brevet de 300 dans le mois, je me suis inscrit dans la semaine.

J’arrive au local du club de l’ASPTT, je rencontre les responsables du brevet (Alain ,Amboise…) , je prends possession de ma carte de route.

 

Je revois aussi avec plaisir des membres du forum Ekinox et Micka, Gaby, je fais une halte aux sanitaires et je remplis mes bidons. Je rejoins ma voiture pour finir les préparatifs. Jean Louis arrive, nous discutons un moment sur la Flèche Vélocio qu’il a fait le week-end dernier, puis arrive Marc et Magaly (un peu bougonne..) et enfin David un collègue de mon club.

 

Certains cyclos veulent « voler » le départ, le respect du règlement…pour certains ce n’est pas une priorité…je ne suis pas au bout de mes surprises. Nous sommes « libérés » dans cette fin de nuit, nous quittons donc l’espace des Gayeulles par une petite route, je vois un cyclo devant moi sans éclairage arrière, je m’en approche et lui signal qu’il a oublié d’allumer sa lumière ! il ne risque pas de l’allumer, il n’en a pas, pas plus à l’avant ! pas de chasuble !

 

S’en suit une discussion relativement tendue, je ne supporte pas ce genre de comportement en réponse de sa part : « t’occupes pas, ne t’inquiètes pas pour moi », moi non mon pauvre gars, c’est pas de toi que je m’inquiète, mais pour les autres que tu mets en danger…et le « mal » que tu fais aux organisateurs et l’image que tu donnes de notre discipline : quel C.. !

 

Nous voilà à la sortie de la ville de Rennes, il m’a énervé ce C.., un petit groupe se forme à l’avant, mené par Joseph (une vrai mobylette) il vaut 47h00 sur PBP, je lâche le groupe après une dizaine de kilomètres, au moment où les gouttes de pluie font leurs apparitions, une belle ondée, nous avons besoin d’eau dans la région …à la suite d’une petite pause pour besoin naturel, je repars et vois des cyclos au bord de la route, çà bâche, je reviens sur le groupe devant et à la faveur d’une belle descente je me retrouve devant avant Combourg Km 36 que je traverse facilement.

 

Je trouve bizarre que le groupe ne revienne pas sur moi, j’apprendrais qu’ils ont « rallongé » à Combourg, je connais parfaitement la route et j’arrive donc assez facilement à St Méloir Des Ondes Km69 à 8h15, je pointe ma carte de route chez la coiffeuse, une petite discussion pour préciser le principe du tampon et je reprends la route, je croise des cyclos qui arrivent pour contrôler.

brevet-300-rennes-30-avril-2011-002.jpg 

Direction le bord de mer, la baie du Mont St Michel . le vent de face est présent, je suis toujours seul, le profil est roulant, très peu de circulation c’est agréable. Pontorson Km103, déjà le premier tiers du brevet de fait, la forme est là, je reste surpris que le groupe ne revienne pas, mais maintenant le dénivelé va être plus important pendant une bonne centaine de kilomètre.

 

A l’approche de St James Km 118 , j’aperçois un groupe , dans la bosse, le groupe explose, ils sont quatre à partir devant. Gaby et David me rattrape, nous décidons d’un arrêt à St Georges de Reintembault Km 125 (pays d’Albert BOUVET) et voilà l’autre C.. qui arrive « c’est ici qu’on pointe ? » mais qu’est qu’il en tient une couche…mes collègues me diront qu’il était le seul à ne pas relayer dans le groupe…

 

Nous profitons de l’arrêt pour prendre un café, nous restaurer, remplir les bidons et faire une pause aux toilettes. Lorsque nous repartons , un groupe arrive, quel timing ! nous roulons donc en groupe, c’est agréable , çà permet des rencontres, discuter…mais le profil devient vallonné et à la faveur de belles descentes, je me retrouve devant, dans les bosses, le groupe me rejoint mais monte de façon régulière.

brevet-300-rennes-30-avril-2011-010.jpg 

Nous arrivons à Gorron Km 163 il est 12h00, nous validons notre deuxième pointage, la majorité du groupe décide de manger dans cette localité, nous repartons avec Gaby en direction d’Ernée, le vent est maintenant de côté et par moment très favorable sur une portion très roulante, nous sommes rapidement à Ernée Km 181, Nous sortons de la ville et je connais la route que nous allons suivre , en effet, il y a quinze jours , je l’ai faite dans l’autre sens sur le BRM300 d’Ernée, je me souviens bien d’une belle descente très longue, mais là nous sommes dans l’autre sens…

brevet-300-rennes-30-avril-2011-011.jpg

brevet-300-rennes-30-avril-2011-012.jpg

Nous revoyons mon « copain » au loin, Gaby me dit qu’il est cuit, il préfère rentrer tranquille. Il me faudra un petit moment pour reprendre la gars devant moi, je ne sais pas  mais c’est la première fois que je n’éprouve pas de sympathie pour un cyclo ! je le double et je poursuis ma route. Je fais un arrêt à Loiron Km 212, je prends une tartelette à la rhubarbe et un coca à la boulangerie locale. Le rythme est bon, je sais qu’il me reste encore une petite quinzaine de kilomètre avant d’avoir le vent favorable sur la route du retour.

brevet-300-rennes-30-avril-2011-015.jpg

Cossé Le Vivien Km225 il est 14h10, je pointe dans un bar de la ville, j’en profite pour faire le plein des bidons , le temps est lourd mais très agréable pour faire du vélo. Le vent est très favorable, je connais parfaitement la route jusqu’à l’arrivée du brevet. Ce n’était pas l’objectif au départ mais maintenant je me lance un petit défi en regardant ma feuille de route, je me dis que je peux faire le brevet en 10h30. C’est donc parti pour une belle partie de manivelle sur les parties roulantes, un vrai régal ! sur les parties montantes, je gère et monte en souplesse.

 

La Guerche Km 252 il est 15h00, je prends un coca au PMU de la ville et j’en profite encore pour remplir les bidons, je connais le tenancier et on discute de brevet car je « pointe » souvent dans l’établissement, d’ailleurs il me laisse tamponner moi même ma carte.

 

Je repars pour la dernière portion que connais très bien, ceux sont mes routes d’entraînement, plus besoins de regarder ni la feuille de route, ni le GPS, la moyenne monte toujours, mon défi est bien parti, je traverse ma commune, même pas de supporters…je suis sur les derniers kilomètres et je vois que le timing va être juste et se jouer à la minute ! mais je suis sur un brevet , ce n’est pas une course !

 

J’arrive au local juste pil poil dans le temps prévu il est 16h30, KM 303, j’ai exactement 9h59mn et 57s de vélo !!! si çà c’est pas de la précision….soit 30,3Km/h de moyenne .

 

Super accueil du club, je discute avec Alain et Amboise , je lui fais part de l’attitude du fameux cyclo, ils me disent qu’il a « forcé » le passage au départ et qu’il n’a pas répondu aux interpellations des organisateurs, çà démontre la mentalité, il arrive environ 30mn après. Je suis en discussion avec Stephmev et là, on a le droit à un concert de mauvaise fois du gars en réponse aux organisateurs qui lui demande si il avait son éclairage, il répond « évidemment » et se reprend en disant qu’il s’est arrêté chez lui en passant pour les mettre !!!

 

Alain découvre qu’il n’a pas pointer à La Guerche, « ah, il fallait pointer à La Guerche, j’y suis passer » oui, mais pas pointer donc brevet pas valider ! Monsieur négocie et se tourne vers moi, je ne peux m’en pas me retenir et je lui dit «  si c’était moi l’organisateur, je ne te validerai pas ton brevet, de toute façon, je ne t’ai pas vu  à La Guerche » , je ne pense pas que je me suis fais un copain. Pour clôturer Monsieur s’est inscrit en tant que licencier FFCT mais est licencié UFOLEP !!!!

 

Mis à part cet élément qui aura perturbé ma journée, j’ai quand même passé un agréable moment sur le vélo et je me plonge dès maintenant sur le 400 de Laval le week-end prochain.

 

en soirée, je suis à la maison, je sais que Marc et Magaly sont sur la route, un petit coup de téléphone , "on est à La Guerche", je leurs souhaite bon courage pour finir, je vais me changer pour rejoindre mes amis, un petit décrassage et un petit moment pour les accompagner. Ils sont surpris de me voir , nous ferons une quinzaine de kilomètres ensemble c'était très sympa, merci pour le gâteau Magaly

brevet-300-rennes-30-avril-2011-018.jpg

Publié dans brevet

Commenter cet article

Amiralbibi 02/05/2011 08:52


Hello,

Bravo pour ton énième brevet de l'année. A te lire, c'est hyper facile. Mais ce n'est pas le cas ;)

Pour ton cyclo très gros con sur les bords, il n'est ni un exemple pour l'UFOLEP (ne pas hésiter à le signaler à l'UFOLEP), ni pour les cyclos en général. D'un autre côté, heureusement, qu'il n'est
pas validé son brevet. Il devra se refaire un 300 ou deux 400.

Merde pour ton 400 ;)

@+


p'tit philou 02/05/2011 21:07



c'est sympa, pour info son brevet a été homologué, encore un signe du dévouement des bénévoles que certain n'hésite pas à critiquer...


j'espère simplement qu'il ne prendra pas la place d'un valeureux cyclo qui respecte le règlement pour le PBP...


 


au plaisir,